C'est bien souvent un casse-tête pour le·a professionnel·le ! Où vais-je trouver des images, vidéos, pistes audios, pour illustrer mes prestations, mon flyer, mon site, mes articles de blog ? Je les pique sur internet ? Je fais appel à un photographe ? J'achète le dernier iPhone ? Ou bien ?

Trouver des images

Le plus facile : je pique des photos sur internet

Connaissez-vous Google images ? Google ne référence pas que les sites internet. Le célèbre moteur de recherche répertorie toutes les informations qu’il glane sur internet et les classe dans différents index. Parmi ces index figurent l’index images. Il est ainsi possible, via le service dédié “Google images”, de rechercher une image précise, soit par un intitulé (le nom de l’image ou son sujet, les mots clés qui la définisse), soit directement en chargeant la photo dans le moteur de recherche. Avec cette dernière méthode, le moteur de recherche analyse la photo (composition, couleur, format, lumière) et propose toutes les photos identiques ou semblables qu’il a indexées, avec leur adresse sur internet. C’est magique.

Maintenant, mettez-vous à la place d’un·e photographe qui, pour mémoire, vit de la vente de ses photos. Il·elle charge une de ses photos sur Google images et, hop, en quelques millisecondes, il·elle connait tous les sites qui l’utilisent… C’est magique !

Le plus professionnel : je fais appel à un photographe

De plus en plus de praticiens·ennes n’hésitent pas à faire appel à un photographe pour illustrer tout ou partie de leur communication. Cela va d’un simple portrait  jusqu’à un reportage complet qu’il vous faudra organiser, notamment en trouvant un ou plusieurs modèles bénévoles selon l’activité que vous souhaitez illustrer.

Je vous propose de partager l’expérience de Brigitte Leibundgut, praticienne de massage bien-être d’origine Suisse romande installée à Arnas (www.looslo-massages.com), près de Villefranche-sur-Saône (nous retrouverons bientôt Brigitte dans une interview sur le massage en Suisse). Voici comment Brigitte a trouvé et rémunéré un photographe professionnel, Frédéric Cast (www.frederic-cast.com) pour illustrer sa communication, site, flyer et déroulant (que j’ai eu le plaisir de réaliser pour elle).

“Pour trouver un·e photographe, j’ai commencé par publier une annonce sur Facebook. Surprise, je me suis retrouvée rapidement avec près de 30 propositions ! Comment choisir ? J’ai alors eu l’idée de proposer un échange “photo contre massage”. Certains ont refusé la proposition, d’autres m’ont proposé une solution mixte – une partie facturée et une partie en échange de services – mais quelques-uns ont accepté le “deal”. J’ai alors choisi le photographe le plus proche de chez moi, en me disant qu’ensuite je pourrais faire sa promotion et lui également. Un début de réseau local ! J’ai échangé sa prestation, une douzaine de photos de grande qualité, contre 5 massages d’une heure”.

– Brigitte Leibundgut

L'approche "Moi-même-auphile" : je réalise mes propres photos

Illustrer sa communication en réalisant et diffusant ses propres images a de nombreux avantages :

  • d’une part, vos futurs·es clients·es vous voient à l’œuvre, ce qui ne peut que les rassurer sur la réalité de votre savoir-faire et des prestations proposées ;
  • d’autre part, vous témoignez d’un réel souci d’originalité dans votre communication en ne vous        « contentant » pas de photos « lambda » ;
  • enfin, vous faites l’économie de la prestation du photographe.

Tout est donc pour le mieux… à condition que la qualité des photos soient au rendez-vous ! Car si vos contacts accepteront probablement des photos un peu moins professionnelles parce que personnalisées, ils n’en attendront pas moins des images dont la bonne qualité témoignent de votre professionnalisme.

Voici 3 photos récupérées sur internet pour illustrer la technique du massage assis ou du massage Amma. Laquelle vous fait envie (mettez-vous dans la peau d’un patron) ? Personnellement, aucune. Le placement sur la chaise est lisible, le positionnement du praticien aussi. C’est cadré trop serré mais c’est assez descriptif (sauf celle du milieu). On constate aussi que les praticiens ont cherché à réaliser des photos relativement neutres : tenue sobre, mur de couleur unie, sans décoration, sol carrelé, l’ensemble pouvant évoquer une intervention en entreprise. Cependant, la lumière n’est pas belle (photo sombre, ombre projetée sur le mur à cause du flash…), on devine que le contexte n’est pas pro (dans un coin de la cuisine ou du salon), le bien-être procuré n’est pas non plus perceptible, ni pour le massé (difficilement perceptible avec la tête dans la chaise), ni pour le masseur.

Acheter des images sur internet

Il existe sur le web des banques d’images qui vous permettent d’acheter et de télécharger directement des photos et/ou des illustrations. Ces images sont réalisées par des photographes et des illustrateurs·rices professionnels·elles ou semi-professionnels·elles. Ces banques d’images intègrent un moteur de recherche interne qui permet une recherche par mots clés. Les prix sont abordables, quelques euros par image généralement. Vous devez néanmoins acheter d’abord un crédit de quelques dizaines d’euros, puis consommer ce crédit au fil de vos besoins. Impossible donc de picorer une image par ci, une image par là. Plus vous achetez un gros crédit de départ, moins cher coûte chaque image. Business is business !

Les images sont dites “libres de droit”, ce qui ne signifie pas qu’elles sont gratuites mais, dans ce cas précis, qu’une fois achetées vous pourrez les utiliser comme bon vous semble et aussi longtemps et souvent qu’il vous plaira. La seule interdiction qu’il vous est faite : vous ne pouvez pas revendre ces photos à votre tour.

Voici quelques banques d’images parmi les plus connues :

Fotolia

Cette banque d’images payantes, créée en 2004 et rachetée par l’éditeur de logiciels graphiques Adobe en 2014, très connue notamment en France, propose dans sa base plus de 30 000 000 d’images… Rien que ça. Fotolia propose différentes gammes de photos : de la collection « standard » (essentiellement des photos réalisées par des indépendants) et la collection « infinite » (la crème de la crème des agences photo). Les prix vont de quelques euros à quelques dizaines d’euros.

Stocksy

Stocksy (uniquement en anglais) est une banque d’images payantes présentant de belles images vraiment uniques qui permettent d’avoir un site différent. Les prix sont plus élevés que sur Fotolia mais restent raisonnables par rapport au tarif de prestation d’un photographe.

Gettyimages

Getty images est le leader mondial. Les photos sont généralement très créatives et qualitatives par rapport à ce que l’on trouve sur d’autres sites internet. Les prix sont du coup relativement haut entre 20€ et 150€.

Autres grandes banques d’images payantes : Fotosearch, Shutterstock, Istockphoto, Dreamstime…

Trouver des images gratuites sur internet

Il existe également sur internet des banques (d’images) gratuites ! 😉 C’est pas chouette, ça ? Bien entendu, le choix est moins vaste, mais le fonctionnement est identique avec l’usage d’un moteur de recherche interne. Ces sites recèlent parfois de belles pépites ! Toutes les banques d’images gratuites que nous listons ci-dessous sont sous la licence Creative Commons « CC-BY », c’est-à-dire que vous êtes libre de faire ce que vous voulez à condition de mentionner l’auteur·e de la photo.

fr.freeimages.com

Le meilleur site (en français) pour la qualité et la diversité des photos proposées (photos, noir et blanc, dessins…). Site très agréable avec près de 400 000 photos qualitatives, toutes gratuites, librement utilisables pour illustrer un site web ou même un flyer. En partenariat avec istockphoto (célèbre banque d’images payantes), le moteur de recherche vous propose également des photos payantes.

Flickr

Flickr est le plus gros site internet d’échanges de photos amateurs… mais ne vous fiez pas aux apparences. Vous trouverez de très belles réalisations dignes de professionnels. Justement, petite astuce pour vos recherches. En saisissant le modèle des appareils photo hauts de gamme (comme par exemple Eos 7D), vous tomberez sur des résultats très qualitatifs. Attention, toutes les images ne sont pas libres de droits. Pour comprendre les droits d’images des photos sur Flick, vous pouvez aller voir les détails sur ce lien : http://www.flickr.com/creativecommons/ En résumé, prenez les photos sous licence “Paternité”, vous pourrez alors copier, redistribuer, afficher et communiquer la photo. Si vous souhaitez la modifier, vous devrez alors citer le nom de l’auteur.

Everystockphoto

Everystockphoto est une banque d’image qui agrège près de 10 banques d’images libres de droits. Vous pourrez donc tomber sur des images que vous avez déjà vues. Parfois les résultats sont peu pertinents puisque le moteur de recherche fait des recherches relativement larges par rapport à votre requête. Néanmoins, compte tenu de sa taille, cette banque d’image doit pouvoir répondre à tous les besoins. Fonctionnalité intéressante : vous pouvez choisir le format de l’image recherché et sa taille en cliquant sur Advanced search.

Pixabay

“Découvrez plus de 1 million d’images gratuites et de haute qualité partagées par notre talentueuse communauté”. C’est la banque d’images que j’utilise couramment car le choix est suffisamment vaste et le moteur de recherche très efficace.  

Freepiks

Pour terminer, voici une bibliothèque qui agrège également des dessins, icônes, textures graphiques, etc. Très utile également pour ce genre de contenu mais moins pour les images (gratuites) qui sont moins qualitatives. Pour ceux d’entre vous qui sont familiers avec les logiciels de création graphique d’Adobe® (Photoshop, Illustrator) vous trouver des fichiers téléchargeables gratuitement et modifiables directement dans le format de logiciel (.ps / .ai). C’est vraiment appréciable pour les icônes et pictogrammes ou bien les templates (modèles) à personnaliser.

Petite astuce que j’utilise souvent : sur les plateformes anglo-saxonnes traduites, si vous ne trouvez pas de résultats qui vous sont pertinents avec une recherche par mots clé en  français, faîtes plutôt une requête avec des mots anglais. Ca ne marchera pas à tout les coups mais pour beaucoup vous trouverez plus de résultats pertinents  !  

Trouver des vidéos

Je récupère des vidéos sur internet

Vous êtes tenter de télécharger des vidéos en utilisant les célèbres convertisseurs Youtube ? C’est totalement possible, néanmoins c’est vraiment peu professionnel, surtout si c’est dans le cadre d’un affichage sur le web public. C’est un vol de contenu créé par quelqu’un d’autre et à qui vous n’avez pas demandé d’autorisation pour exploiter sa création.

Bien sûr si vous avez l’autorisation de l’auteur·e, et que vous le·a mentionné·e en tant que créateur·rice du contenu, dans ce cas là aucun soucis. Par exemple vous souhaitez mettre en avant des démonstrations vidéo qualitatives des techniques de massage que vous pratiquez filmées par votre organisme de formation. Vous pouvez donc lui demander son accord pour afficher leur contenu, à condition de le mentionner. 

Je réalise mes propres vidéos

Comme les images, faire ses vidéos soit même à l’avantage d’être économique et personnalisé mais encore une fois attention à produire des contenus qualitatifs :

  • une belle lumière ;
  • un appareil ou  un téléphone qui vous permettra une bonne prise vidéo ;
  • un cadre soigné et rangé ;
  • un discours clair, qui va droit au but, et proche des personnes auxquelles vous vous adressez au travers de cette vidéo.

Avec ou sans son ? Si vous ne disposez pas d’un matériel qui vous permet une captation audio claire et sans grésillements, qui n’est malheureusement pas le cas de de beaucoup d’appareil ou téléphone avec micro intégré, nous vous conseillons :

  • ne pas mettre de fond sonore du tout, ce qui n’est pas une mauvaise chose pour des vidéos à intégrer sur un site ;
  • opter pour une musique de fond ;

Cela vous demandera un peu de montage vidéo mais pas de panique avec certains logiciels c’est rendu assez facile ! Ici un site qui vous propose une liste de logiciel de montage gratuit avec leur lien de téléchargement. 

Mais surtout ne vous lancez pas dans cette réalisation vidéo si vous n’en avez pas une utilité réelle. On ne va pas se mentir, c’est un processus long ! Aussi bien dans le tournage que dans la post-production et le temps d’apprendre le logiciel de montage. Ca peut très vite devenir chronophage, mais on a de la chance car on peut quand-même se débrouiller sans ! 

Je trouve des vidéos…

Le plus intéressant pour vous reste de encore d’utiliser des vidéos de banque. Elles ont l’avantage d’être de grande qualité et prête à l’utilisation. Néanmoins, qu’elles soient gratuites ou payantes il y a beaucoup moins de diversité de thèmes que dans la photo. Par exemple il existe peu de vidéos de massage et si il en existe elles sont focalisées sur les techniques les plus classiques du massage… Mais si vous souhaitez faire des bandeaux animés qui sortent du cadre du massage ça reste la meilleure option. 

…payantes…

Adobe Stock

Banque de vidéos payantes de grande qualité, plutôt chères si on les achète individuellement (aussi possible avec des crédit de tant de vidéos par mois) mais qui propose un grand nombre de vidéos de massage différentes.  

Dreamstime

Une plateforme qui fonction sur le principe des crédits/abonnement qui propose des vidéos beaucoup moins artificielles que celles d’Adobe. 

Il existe bien sûr une multitude de plateforme, plus connus que celle citées, mais elle demanderont des sommes vraiment faramineuses et des abonnements chères pour juste quelques vidéos… 

Même astuce que pour les images, si vous ne trouvez pas de résultats pertinents essayer avec des mots en anglais.  

…mais aussi gratuites !

Pixabay

Encore une fois, le meilleur rapport qualité pour du contenu téléchargeable gratuitement. Il n’y a pas une grande variété de vidéo sur le massage mais pour tout le reste, paysages, objets, animaux, etc., c’est vraiment top ! 

Pexels

Une plateforme qui comme la précédente propose un grand nombre de vidéos de qualité et un nombre raisonnable dans le domaine du massage, et surtout entièrement gratuite ! Cette plateforme a un autre avantage : vous pouvez charger des vidéos en paysage mais aussi des vidéos en portrait. Super pour faire de la communication sur les réseaux sociaux ! Vous pourrez aussi y retrouver des photos de qualité pour tout les styles. 

Trouver du contenu audio

Je réalise mes propres audios

Si une captation audio parait plus simple que la réalisation d’une vidéo, elle demande une qualité de son casi irréprochable.

Vous pouvez enregistrer vos audios avec un dictaphone, ou bien le micro de votre téléphone à condition qu’il capte un minimum de bruit extérieurement (le moins de grésillement possible). Le mieux reste quand même une captation avec un micro d’enregistrement, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Mais si par l’intermédiaire de personnes que vous connaissez vous pouvez obtenir le prêt de ce matériel nous vous le recommandons.

De même que pour les vidéos, ne vous lancez pas ce genre de projet si vous n’en avez pas un réel besoin. Par exemple, si vous faîtes du massage sonore, le fait d’enregistrer quelques sons peut avoir du sens mais dans le cadre d’une pratique de massage à l’huile cela serait vraiment superflu. 

Je trouve du contenu audio payant

Adobe Stock 

C’est vraiment une plateforme très complète, entre les images, les vidéos, etc., vous pouvez y trouvez tout ce que vous souhaitez même des pistes audios ! Pareil que les images, tout est classé par catégories et genres mais tout est payant et réservé au abonnés de la licence Adobe. Néanmoins elle peut-être intéressante car pour une trentaine d’euros par mois, vous pouvez piocher une dizaine de contenu, (incluant photos, audios) partout sur la plateforme. 

Audiohub

Une plateforme beaucoup plus accessible que la précédente car vous pouvez achetez une piste à l’unité plutôt que de payer tout les mois sans savoir si l’abonnement va vraiment vous servir. Des musiques de qualité pour une vingtaine d’euros chacune.

Pond5

Une plateforme où vous pouvez aussi acheter des musiques à l’unité pour moins de 20 euros. Vous trouverez aussi sur cette plateforme des contenus vidéos et photos à l’achat, allant de moins de 10 euros (photos) jusqu’à une petite centaine d’euros (vidéos). 

Je trouve du contenu audio gratuit

Pixabay

Le retour ! Comme Adobe, cette plateforme a su vraiment diversifier son contenu, toujours gratuit même pour le grand nombre d’audios disponibles. Classés par humeurs, genres, et rythmes vous y trouverez votre bonheur ! 

Au bout du fil

Une plateforme de téléchargement d’audios entièrement gratuite elle aussi classée par genres, humeurs ou usages.  

Maintenant vous savez tout, mais n’oubliez pas que ce ne sont que des astuces et recommandations. Vous n’êtes bien sûr pas obligé de faire des vidéos, ou d’acheter des photos et musiques pour construire un site de qualité.

Enfin, que votre contenu soit gratuit au payant, il est mieux de faire figurer le nom de l’auteur et/ou la source, quelque part sur votre site, en général on le fait dans les mentions légales. 

Partager sur Facebook
Partager sur LinkedIn
logo la solution est ici communication dijon

Mini-MOOC conçu par La solution est ici

La solution est ici est une agence de communication spécialisée dans les métiers du bien-être et des médecines complémentaires. Elle conseille et aide les praticiens et thérapeutes à se faire connaitre et à développer leur activité.

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments