Massage bébé

Délices à l'huile

Les contenus vidéos de cette page sont protégés.

Merci de vous connecter au préalable (formulaire ci-contre) pour y accéder.

01 - Introduction : délices à l'huile

Vidéo protégée / Délices à l'huile

Le massage à l’huile s’installe quand le bébé est tout petit, avant 6 mois, dans un toucher câlin et pour construire la relation avec bébé.

Le massage à l’huile dans le détail se réalise plutôt quand l’enfant de 6-8 mois commence à s’explorer, se regarder et prendre conscience de son corps partie par partie. 

02 - Bienfaits et modalité d'installation

Vidéo protégée / Bienfaits et modalités d'installation

Avant de déshabiller le bébé, un temps de préparation, d’installation, d’écoute et de prise de contact est nécessaire et agréable pour recréer à chaque séance de massage une ambiance chaleureuse, bienveillante et propice à la détente.

Pour le massage à l’huile dans le détail, le bon moment est celui où l’enfant s’explore, s’observe. C’est le moment idéal pour l’aider à construire sa conscience corporelle en lui apportant l’information à travers ce massage.

Protocole possible : reprendre le mouvement globalisant à travers son pyjama, soit avec les pressions douces, soit avec la grande glisse pour reprendre contact avec bébé, puis, en fonction des accroches du pyjama, introduire en jouant les mouvements de retournement, les mouvements de mini-gym ou de bercements, les petits lâchers, les vibrations… pour le dévêtir.

03 - Jambes et bras, motricité et coordination

Vidéo protégée / Jambes et bras, motricité et coordination

Le temps du massage à l’huile est enfin arrivé. C’est l’occasion de reprendre la construction en 2-1-1-2 (les 2 jambes, puis l’une après l’autre et finir par un reliage des 2) :

  • chauffer l’huile dans le creux de ses mains,
  • huiler la zone concernée, ici, les 2 jambes, du centre vers les extrémités,
  • choisir une jambe et effectuer une grande glisse en alternance, un mouvement d’essorage,

ensuite décomposer la structure de la jambe :

  • commencer par masser le pli de l’aine, ou les deux en simultané, ou bien un côté puis l’autre,
  • en massant le pli, la jambe tourne naturellement. Ce mouvement met en conscience corporelle l’articulation de la jambe, de la hanche et du bassin, sensation très agréable pour le bébé,
  • ensuite masser la cuisse pour mettre en conscience les muscles,
    puis descendre vers le genou en restant dans des mouvements simples faciles à retenir pour les parents, pas de mots trop techniques ni de manœuvres complexes,

la construction est simple à retenir parce qu’elle va dans l’ordre du corps : du haut vers le bas, du centre vers les extrémités et la construction en 2-1-1-2 pour les membres supérieurs et inférieurs,

  • continuer ensuite par le mollet avec un reliage vers l’ensemble de la jambe (global/local/global) et le dessus de la jambe,
  • puis toute la zone du pied,
  • reprendre l’ensembles de la jambe,
  • refaire ensuite un contact avec tout le corps,
  • idem avec la 2e jambe,
  • reprendre les 2 jambes ensemble,
  • dans la même construction, on peut faire les bras,
  • puis l’ensemble du corps pour rappeler que les bras font partie du corps,
  • puis la même structure que pour les jambes. 

04 - Le dos, l'essentiel détente

Vidéo protégée / Le dos, l'essentiel détente

Première possibilité, en position assise :

  • le mouvement de redressement à partir de 6-8 mois, permet de placer le bébé en position assise pour masser le dos et de le soulager de l’appui de la table, 
  • ainsi, vous pourrez travailler avec le poids du corps en laissant glisser la main du haut vers le bas du dos, ou des grandes glisses à deux mains tout en prolongeant de temps à autre vers les jambes.

Seconde possibilité, en position allongée sur le ventre :

  • installez le bébé sur le ventre, position idéale pour masser le dos,   
  • travaillez en ouverture du centre vers les extrémités avec de grandes glisses, en simultanée ou en alternée. La détente du dos et des fessiers est fondamentale sachant que les bébés passent la plupart de leur temps au lit, en transat, ou assis. Dans cette optique, on peut venir travailler un peu plus en pression avec les pouces, avec la paume des mains…
  • avec les pulpes des pouces, slalomez le long de la colonne en remontant en douceur,
  • restez vigilant aux réactions du bébé et incitez les parents à alléger la pression si nécessaire, en travaillant en poids du corps et en dosant la pression,
  • ensuite travaillez au niveau des omoplates et des trapèzes,
  • travaillez les étirements, faire une petite jonction au niveau du crâne,
  • pour terminer, faire une transition en douceur en sortant par les pieds ou les mains ou encore simultanément pieds et tête.  

05 - Le ventre, source de bien des maux

Vidéo protégée / Le ventre, source de bien des maux

Le massage du ventre à éviter :

  • juste après un repas,
  • quand bébé est fatigué ou un peu patraque, malade,
  • quand le ventre est trop dur et ou trop douloureux.

En revanche, ce qu’il est possible de faire avant d’entreprendre un massage du ventre à l’huile :

  • privilégier les mouvements qui vont permettre de dégazer, de faire circuler, de travailler la compression et les étirements doux,
  •  vérifier par ces mouvements si le ventre est tendu ou non.

Enfin, le massage du ventre :

  • au niveau du nombril, avec 3 doigts et en balançant son corps autour du nombril, effectuer des mouvements circulaires en spirales qui s’éloignent puis qui se rapprochent du centre, dans un sens puis dans l’autre,
  • des mouvements du centre vers les extrémités comme pour effacer les gestes précédents,
  • avec la pulpe des pouces, venir doucement repérer les zones tendues, les nœuds,
  • effacer ensuite, 
  • dessiner la structure du ventre en partant des côtes et venir longer les iliaques pour former un losange,
  • et à nouveau trouver un mouvement qui efface,
  • alterner les mouvements rentrants et les mouvements sortants lissants et effaçants,
  • puis venir ouvrir et étirer, en glissant, les 3 zones du dos à partir des côtes, des flancs, et des lombaires.

Maintenant le ventre est plus détendu :

  • revenir dans la zone des nœuds pour les retravailler en profondeur,
  • garder à l’esprit que les parents ne sont pas des professionnels du massage et dans cette mesure, proposez des gestes simples qui les rassurent,
  • et toujours terminer avec des grandes glisses pour venir quitter le corps progressivement.

06 - Crâne et visage : la gourmandise plaisir

Vidéo protégée / Crâne et visage : la gourmandise plaisir

 Protocole :

  • informer bébé en douceur que l’on va s’occuper du crâne en passant délicatement la main dans son dos, et remonter le long de la colonne jusqu’aux cervicales, nuque et crâne, créant ainsi le lien entre le corps et la tête,
  • pratiquer un soulevé de tête en laissant glisser le crâne entre les mains,
  • effectuer des grandes glisses sur le dessus de la tête et poser les mains sans pression de chaque côté,
  • glisser les mains délicatement et avec la pulpe des doigts, un balancement du corps et sans pression faire bouger la peau de crâne,  et explorer toute la zone du crâne,
  • dans les zones où le bébé semble manifester un déplaisir, poser en douceur toute la main et rester simplement en présence, puis effacer délicatement avec une grande glisse par exemple, et dans la continuité, sans rupture passer à une nouvelle zone,
  • au niveau du visage, effectuer de grandes ouvertures sur le front,
  • lisser la base du nez jusqu’à la racine des cheveux, en alternant les pouces,
  • dessiner les sourcils,
  • placer la partie charnue des pouces au niveau des tempes et tourner lentement, cette manœuvre peut aussi se faire avec la pulpes des doigts,
  • un petit coucou sur les joues,
  • puis malaxer le menton et les mâchoires,
  • jouer avec les oreilles, avec un pétrissage léger,
  • pour finir sortir progressivement par la tête.